Retombées économiques

 
SOMMAIRE DE LA CHAIRE DE TOURISME DE L'UQÀM

La Chaire de Tourisme de l’Université du Québec à Montréal a été mandatée par Vélo Québec afin d’effectuer une mise à jour des retombées économiques de la Route verte. Une première étude a été produite par la Chaire de Tourisme en 1997.

Compte tenu des enquêtes menées en 2001 dans le cadre de l’État de la pratique du vélo au Québec en 2000, des informations supplémentaires ont pu être récoltées et permettent maintenant une évaluation plus réaliste des dépenses des cyclistes au Québec.

La présente recherche identifie les retombées économiques reliées aux dépenses des utilisateurs de la Route verte et à l’industrie du vélo au Québec.

Voici les faits marquants de cette étude :

 Les dépenses reliées à l’ensemble des cyclistes au Québec s’élèvent à plus de 166 millions de dollars en 2000.

 L’industrie du vélo au Québec, en 2000, représente un chiffre d’affaires de 181 millions de dollars, plus de 2 800 emplois (personnes-année) et des revenus pour les gouvernements du Québec et du Canada, respectivement de 17,2 milions de dollars et de 13,6 millions de dollars.

 Le Québec est responsable de 86 % de la production canadienne de vélos : sur un total de 960 000 unités produites au pays en 2001, 825 000 ont été fabriquées au Québec. En termes de vente, le Québec représente quelque 30 % du marché canadien du vélo. On y dénombre ainsi plus de 500 000 vélos vendus en 2001.

 Les dépenses annuelles reliées aux cyclistes sur la Route verte s’élèvent, en 2000, à 95,4 millions de dollars. Elles représentent quelque 2 000 emplois (personnes-année), des revenus de 15,1 millions de dollars pour le gouvernement du Québec et de 11,9 millions de dollars pour celui du Canada.

 La plus grande part des retombées provient des cyclotouristes sportifs québécois qui dépensent 54,6 millions de dollars en utilisant la Route verte, soit 57 % de l’ensemble des dépenses. Les riverains constituent aussi de très importants utilisateurs de la Route verte avec plus de 24,5 millions de dollars.

Selon un scénario d’accroissement raisonnable, nous estimons qu’au lendemain de l’inauguration de la Route verte, en 2006, les dépenses annuelles des utilisateurs s’élèveront à 134 millions de dollars. Ces dépenses entraîneront des revenus pour les gouvernements de plus de 38 millions de dollars et contribueront au soutien de
2 861 emplois (personnes-année).

Source : Retombées économiques de la Route verte - mars 2003 (pdf)


La Route verte est une idée originale de Vélo Québec réalisée avec le ministère des Transports du Québec, le gouvernement du Québec et des partenaires régionaux.